Voilà l’été ! Hélas l’été !

C’est affreux ! Si la fuite du temps qui passe inexorablement n’est pas toujours facile à vivre, la période dans laquelle nous entrons est bien pire : nous voilà déjà au mois de juin ! Je ne pourrais décidément jamais comprendre mes contemporains qui attendent toujours avec impatience le sixième mois de l’année. Certes, je peux comprendre que les avantages météorologiques puissent procurer du bien-être : pouvoir porter des tenues légères et décontractées, discuter et rire à la terrasse d’un café avec ces amis jusqu’à la nuit tombée, faire de chaque sortie l’occasion d’un bain de soleil ré-générateur, ou encore partager des barbecues avec les gens qu’on aime. Mais non, les mois de juin et de juillet ne sont pour moi que souffrance. Pourquoi ? Laissez-moi vous l’expliquer.

Continuer la lecture de Voilà l’été ! Hélas l’été !