[Stats] Direction 59 pour Thomas Bosc

[Stats] Direction 59 pour Thomas Bosc

N’allez surtout pas croire que Thomas Bosc, actuel entraîneur-adjoint des Dragons Catalans, a décidé de tout plaquer pour déménager à Lille et y implanter une équipe de rugby à 13. En fait, ce nombre 59 serait celui de son nombre d’essais marqués en Super League. Ce serait une unité de plus que le total qui lui est attribué actuellement par le club.

“Bosco” tient une grande place dans l’histoire des Dragons Catalans. Le natif de Perpignan n’est ni plus ni moins que le meilleur réalisateur en carrière du club. Mais le nombre de points diverge selon les sources. Et plus, particulièrement le nombre d’essais.

Source Nombre d’essais
Professeur Tartan 58
Dragons Catalans 58
Rugby League Project 59

Depuis longtemps, les Dragons Catalans mettent un point d’honneur à tenir ce genre de statistiques avec beaucoup de rigueur. A chaque fois que nous avons constaté dans notre base une différence avec les leurs, la cause a toujours été une feuille de match officielle erronée. Pour résumer, le club de Perpignan fait mieux que l’organisateur de la compétition. Bien joué, les Dracs !

Nous avons donc consulté le site Rugby League Project (RLP) avec l’ambition de trouver l’origine de cette différence et l’idée de leur remonter une correction à apporter à leur base de données.

L’essai concerné est attribué au catalan lors de la démolition de York (92-8) le 12 mai 2013 par RLP. Surprise : selon toutes les sources anglophones que nous avons pu trouver, Thomas Bosc est bien crédité d’un essai. Par contre, sur le compte-rendu du match sur le site des Dragons Catalans, il n’est pas cité parmi les joueurs qui ont franchi la ligne.

Appel à l’arbitre vidéo

Heureusement, les Dragons ont eu la bonne idée de proposer sur leur chaîne Youtube le résumé de cette rencontre forcément historique.1 A 1’45”, nous découvrons alors une action qui envoie Bosc en terre promise. Or, sur cette vidéo, cet essai fait partie des 16 réalisations catalanes. Le doute n’est désormais plus permis : l’essai de Thomas Bosc a en fait été attribué par erreur à Mickaël Simon.

Par conséquent, il convient d’incrémenter d’une unité le compteur de Thomas Bosc pour le porter à 59 essais. Tandis que celui de Mickaël Simon doit redescendre à 5.

A moins que le club ne confirme avoir tenu compte de cet essai, mais dans ce cas, je risque d’en perdre mon latin.

Sources :

Crédit image : Dragons Catalans - Logo de marque déposée


  1. A cette occasion, les Dragons Catalans ont réalisé la plus large victoire de leur histoire, toutes compétitions confondues. ↩︎