Médaille de Plomb

Partager:

Principes

La Médaille de Plomb est un trophée virtuel inspiré de feu le Ballon de Plomb des excellentissimes Cahiers du Football.

Il met à l’honneur, dans une compétition donnée, l'équipe qui est passée le plus souvent à deux doigts de la victoire finale, sans jamais connaître au final le goût du succès. C’est le trophée des grandes équipes qui ne gagnent pas.

La Médaille de Plomb peut paraître lourde à porter, mais elle n’est pas vocation à être un fardeau. Il n’y a point ici l’envie de se moquer des malheureux lauréats. Nous autres, pauvres quidams loin de l’excellence sportive, champions uniquement dans notre imaginaire, nous aurions rêvé être même juste un héros malheureux des joutes sportives, toujours placé, jamais gagnant. Car pour être deuxième, il faut malgré tout remporter beaucoup de victoires.

Cette médaille, qui passe parfois de main en main, nous raconte des histoires tristes, touchantes et tellement humaines, en nous proposant un autre angle de vue sur les palmarès sportifs. Elle a le mérite de nous réchauffer le cœur quand nous voyons quelqu’un s’en débarrasser de la plus belle des manières : en remportant finalement un victoire finale, cent fois, mille fois méritée.

Règlement

Pour être éligible à la médaille de plomb d’une compétition, une équipe doit remplir deux conditions :

  • Elle ne doit jamais avoir gagné cette compétition.
  • Elle doit avoir obtenu au moins deux deuxièmes places.

Parmi les équipes éligibles, le titulaire de la Médaille de Plomb est celui qui a remporté le plus de deuxièmes places. En cas d'égalité, elle est attribée à celui qui a atteint cette performance en premier.

En d’autre termes, pour remporter la Médaille de Plomb, il ne faut pas égaler la performance du lauréat, mais faire mieux que lui.

A noter que la Médaille de Plomb est vacante si aucune équipe n’est éligible.

Palmarès

Rugby à 15